familia-batllo

Famille Batlló

Prestigieuse famille du secteur textile à Barcelone

Les Batllós sont une famille renommée de Barcelone. M. Josep Batlló i Casanovas était un industriel du textile qui possédait plusieurs usines à Barcelone. Josep Batlló était par conséquent un important homme d’affaire. Il se maria avec Amàlia Godó Belaunzarán, issue de la famille des fondateurs du journal La Vanguardia et des Godó, de l’industrie du jute.  Ils eurent cinq enfants : José, Mercedes, Carmen, Felipe et Luis, ce dernier décéda en bas âge suite à une maladie peu connue.

La Vanguardia du 14 mai 1884, commente l’union Batlló – Godó lors de son édition de l’après-midi :

« Dans église paroissiale de la Purísima Concepción s’est célébré, à 9 h, le projet d’union entre la belle et sympathique Madame Amalia Godó Belaunzarán, fille de notre très cher ami M. Bartolomé Godó, ancien député á Cortes por Igualada, avec le jeune distingué M. José Batlló y Casanovas, les appréciables familles des deux conjoints étant les seules à avoir assisté à cette cérémonie solennelle.
À 14 h, les jeunes mariés s’en vont en lune de miel visiter quelques-unes des principales villes d’Espagne et de l’étranger.
+

Les Batllós sont une famille renommée de Barcelone. M. Josep Batlló i Casanovas était un industriel du textile qui possédait plusieurs usines à Barcelone. Josep Batlló était par conséquent un important homme d’affaire. Il se maria avec Amàlia Godó Belaunzarán, issue de la famille des fondateurs du journal La Vanguardia et des Godó, de l’industrie du jute.  Ils eurent cinq enfants : José, Mercedes, Carmen, Felipe et Luis, ce dernier décéda en bas âge suite à une maladie peu connue.

La Vanguardia du 14 mai 1884, commente l’union Batlló – Godó lors de son édition de l’après-midi :

« Dans église paroissiale de la Purísima Concepción s’est célébré, à 9 h, le projet d’union entre la belle et sympathique Madame Amalia Godó Belaunzarán, fille de notre très cher ami M. Bartolomé Godó, ancien député á Cortes por Igualada, avec le jeune distingué M. José Batlló y Casanovas, les appréciables familles des deux conjoints étant les seules à avoir assisté à cette cérémonie solennelle.
À 14 h, les jeunes mariés s’en vont en lune de miel visiter quelques-unes des principales villes d’Espagne et de l’étranger.
Nous leurs souhaitons un bon voyage et beaucoup de bonheur, tout en félicitant leurs familles respectives. »

Tant Josep Batlló que son épouse étaient ouvert à l’innovation mais ont, d’une certaine manière, limité la créativité de Gaudí. Batlló prétendait que sa maison n’était pas du tout semblable aux maisons des autres Batlló, comme à celle de la Pía par exemple, construite au croisement de la Gran Vía avec la  Rambla de Catalunya par un homme aussi connu que Josep Vilaseca. Il choisit donc l’architecte des Güell (Eusebi Güell avait été le grand mécène de Gaudí) et lui demanda de trouver une idée audacieuse.

La famille vécut sur l’étage noble de la Casa Batlló jusqu’à la moitié des années cinquante.

Don Josep Batlló i Casanovas décède le 10 mars 1934.

Chronique de l’époque. La Vanguardia, dimanche 11 mars 1934:

« CEUX QUI MEURENT
MONSIEUR JOSÉ BATLLÓ CASANOVAS
Victime d’une longue et atroce maladie, qui fut comme le triste couronnement- d’une existence laborieuse, est décédé, à un âge avancé, à Barcelone, l’un de ses plus connus et respectés industriels, don José Batlló Casanovas.

Sa vie était entièrement consacrée au travail, grâce auquel sa personnalité obtint une importance considérable dans le mouvement industriel barcelonais. À la tête d’importantes entreprises, don José Batlló Casanovas se vantait dans chacune d’elle des compétences dont il était doté- Inséparable compagnon de son cousin, le premier conte de Godó, dont il  avait un lien étroit de parenté avec la famille, il unit ses forces avec lui pendant de longues années, afin de réaliser l’une des nombreuses activités qu’il avait déployées.
Il était le meilleur et le plus pleuré ami de LA VANGUARDIA, Le caractère personnel de monsieur Batlló, riche en affabilité et bienveillance, lui valu l’affection et la sympathie de tous ceux qui, de près ou de loin, durent entamer des relations avec lui.
Pour toutes ces raisons, son décès a été unanimement et généralement regretté. En ces moments douloureux, nous exprimons nos sincères condoléances à toute sa famille, et très particulièrement à ses fils monsieur José, et monsieur Felipe. »

-
(Español) Mishima, La Casa Azul y Silvia Pérez Cruz ofrecieron un espectacular acústico en Casa Batlló
(Español) Casa Batlló y Casa Amatller organizan un encuentro de dibujo urbano
(Español) Sofar Sounds y Amnístia Internacional se unen en más de 300 ciudades para recaudar fondos para los refugiados
(Español) La joya modernista se acerca al público lleno con su presencia en Weibo y WeChat
(Español) Casa Batlló se suma a la I edición del Lychee Film Festival