Sagrada Familia

Le temple expiatoire de la Sagrada Familia, dont la construction débute en 1882, représente aujourd’hui un des signes d’identité de Barcelone, reconnu mondialement. L’objectif est de finaliser le projet en 2026, année de la commémoration du centenaire de la mort de Gaudí. Initialement, le projet avait été commandé à un autre architecte, Francesc de Paula Villar. Gaudí l’hérite à la fin de 1883. Son nouveau projet était beaucoup plus ambitieux. Il envisageait la construction d’un temple à 5 nefs, une croisée de transept, une abside, un déambulatoire extérieur, 3 façades et 18 tours.

Il s’agit du projet le plus complexe et singulier de tous les projets que Gaudí a entrepris au cours de sa carrière professionnelle et auquel il dédia 43 ans de sa vie.

Gaudí, qui essayait de créer le temple parfait, présente la vie de Jésus et l’histoire de la foi. Les tours symbolisent Jésus-Christ, la Vierge, les 12 apôtres et les 4 évangélistes. Les façades rappellent les 3 moments clés de la vie de Jésus-Christ : la naissance, la passion et la résurrection.

La structure du temple se distingue par sa hauteur et sa légèreté. Elle est révolutionnaire en ce qui concerne les ressources constructives utilisées qui caractérisent toute l’œuvre de l’architecte : l’arc caténaire, les colonnes inclinées ou les voûtes d’hyperboloïdes.

Gaudí meurt en 1926 sans avoir pu la construire.

Le 7 novembre 2010, le Pape Benoît XVI visite la Sagrada Familia. Il lui donne sa bénédiction et la consacre basilique.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'informations

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar