Un intérieur remplit d’art

L’intérieur de la Casa Batlló est un prodige de design. Gaudí collabora avec les meilleurs artisans de l’époque, en travaillant le fer forgé, le bois, les vitraux, les carrelages en céramique, les ornements en pierre…

En parcourant la maison, les détails ne cessent de nous surprendre. Les portes des étages sont identifiées par des lettres aux accents modernistes. Les carreaux en verre de chaque palier déforment le carrelage du patio, en les transformant en belles ondulations d’eau. Les poignées et les rampes ont des formes ergonomiques… C’est une œuvre d’art totale, où l’artiste intervient sur tout : conception, couleur, forme, espace et lumière.

Toute cette exubérance nous submerge. Mais, le plus surprenant, c’est qu’elle est toujours liée à la fonctionnalité. Beauté et fonction s’unissent dans chaque partie de l’édifice, du hall d’entrée au toit terrasse.

Interior Casa Batlló

Le hall d’entrée

À partir du hall d’entrée communautaire du rez-de-chaussée, et à travers une imposante grille moderniste, on accède dans le hall privé de la famille Batlló, premier arrêt de la visite. Cet espace évoque une ambiance sous-marine qui nous transporte vers le monde fantastique de Jules Verne, avec des lanterneaux qui ressemblent à des carapaces de tortue, des murs voûtés aux formes sinueuses et un escalier spectaculaire en bois. Sa rampe, taillée en bois noble, représente l’échine d’un grand animal qui s’érige à travers des creux impossibles.

Vestíbulo

L’étage noble

L’Étage noble est le cœur de la maison, un salon unique qui représente la plus haute expression du modernisme et qui nous explique comment vivait la bourgeoisie de l’époque.

À cet étage nous trouvons, tout d’abord, le bureau de Monsieur Batlló et une curieuse cheminée en forme de champignon. Ensuite, on accède au salon principal de la maison où l’élément central est une baie vitrée de grandes dimensions qui donne forme à une tribune sur le Paseo de Gracia, idéale pour voir et être vu. Parmi d’autres éléments, se détachent les grandes portes en chêne aux formes organiques, sur lesquelles Gaudí a intégré des carreaux en verre coloré, ainsi qu’un toit entièrement ondulé qui fait allusion à la force de la mer.

Planta Noble

Le patio

Le patio est une partie essentielle de la Casa, car c’est à travers celui-ci que se distribue l’air et la lumière qui entrent par la lucarne principale. Gaudí agrandit le patio (il n’y en avait qu’un et il en fait 2), afin que la lumière naturelle parvienne dans toutes les pièces de la Casa. En outre, il l’a recouvert de carrelage de différents tons de bleu (plus intenses dans la partie supérieure et plus clairs dans la partie inférieure), afin d’obtenir une distribution uniforme de la lumière.

En suivant la même logique, les fenêtres du haut sont plus petites et au fur et à mesure que l’on descend elles deviennent plus grandes (pour faire entrer davantage de lumière). La partie inférieure des fenêtres dispose d’interstices en bois qui peuvent s’ouvrir ou se fermer, pour régler l’aération.

Dans la partie centrale du patio Gaudí installa l’ascenseur, dont la belle cabine en bois d’origine, est toujours en fonctionnement.

Le jardin intérieur

De la salle à manger privée de la famille Batlló, située dans la partie intérieure de l’Étage noble, on accède à l’exclusif patio arrière, une petite oasis au milieu de la ville, conçue pour en profiter l’après-midi. Cet espace est remarquable pour son revêtement de sol et pour les cache-pots recouverts de céramique et de verre, comme grand élément décoratif.

Les combles

Les combles sont l’un des espaces les plus singuliers, une combinaison exquise d’esthétique et de fonctionnalité. Il s’agit d’une zone de services, pour les locataires de l’immeuble, qui comprend des lavoirs, des débarras…

Ils se caractérisent par la simplicité de leurs formes, l’inspiration méditerranéenne à travers la couleur blanche et l’omniprésence de la lumière. Une succession de 60 arcs caténaires se détache, en obtenant ainsi un espace qui évoque la cage thoracique d’un animal.

Desván

Le toit terrase

Sur le toit terrasse, on remarque ce que l’on connaît populairement comme l’échine du dragon, qui caractérise la façade et que Gaudí représente avec des tuiles de diverses couleurs.

Cependant, les véritables protagonistes du toit terrasse ce sont les 4 cheminées aux formes sinueuses et polychromées, conçues pour empêcher que l’air souffle à nouveau vers l’intérieur.

À nouveau, la beauté et la fonctionnalité s’unissent dans la plus belle et la plus représentative Casa du modernisme catalan.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'informations

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar